6 rue du Congrès
06000 Nice
tel : 09 84 21 30 56
winix@winix.fr

CAC40 SP500 DJI NDQ OR
Graphes Winix du CAC40
Billets WINIX
Découverte WINIX

  • Offre WINIX
  • Présentation WinixPro

    Promotion
  • Livre d'Analyse Graphique

    Cotations Temps réel Tradegate
    Apple Intel Siemens LVMH
    GLX US DE FR DV
    Graphes Winix de TradeGate Cotaions de 8h - 22h
    TRADEGATE-US-BlueChip TRADEGATE-FR-BlueChip
    Gold G.Sachs

    Télécharger WinixNet 5
    Mode d'emploi de WinixNet 5

    Essai sur l’optimisation ou comment s'affranchir des idées reçues en analyse technique




    Cette étude est destinée à montrer l’incroyable mine d’informations apportée par l’optimisation pourvu que l’on dispose d’un bon outil.
    Elle permet grâce à l’objectivité et l’exhaustivité de ses résultats de valider ou d’infirmer des interprétations communément admises. Il s’agit définitivement d’un outil scientifique de recherche.

    Afin de mieux percevoir la puissance de cet outil, nous allons travailler sur un cas extrêmement simple.

    La moyenne mobile est l’un des outils d’analyse technique les plus utilisés : un signal d’achat très répandu consiste à acheter lorsque le cours traverse à la hausse la moyenne mobile et à revendre lorsqu’il recoupe à la baisse cette même moyenne mobile.

    La première question consiste à savoir quelle moyenne mobile choisir.

    L’optimisation répond parfaitement à cette interrogation, sous réserve de lui préciser la période d’étude, le mode d’intervention (ventes à découvert possibles ou non), les conditions de courtage, la prise en compte de l’évolution entre le dernier signal et le cours de la valeur au moment où s’effectue le calcul, toutes conditions qui peuvent avoir un impact significatif sur le résultat.

    Prenons l’exemple du CAC 40 et cherchons la meilleure moyenne mobile (entre 1 et 350 jours) sur une période de 6000 jours (soit environ 23 ans) en excluant la possibilité des ventes à découvert : le résultat obtenu est la moyenne à 245 jours qui offre le meilleur gain, à savoir 209%.
    Le résultat est bien entendu intéressant mais en soi il ne veut pas dire grand-chose. Il convient surtout d’étudier sa validité.
    Le premier test consiste à changer la période d’optimisation. Au lieu de 6000 jours, travaillons sur les 3000 derniers jours. Première surprise : on obtient le même résultat, la moyenne à 245 jours est jugée la meilleure avec un gain de 110% (rappelons que l’on ne vend pas dans la crise financière puisque les ventes à découvert ne sont pas autorisées dans l’hypothèses retenue). Ceci est plutôt une bonne nouvelle quant à la fiabilité du résultat obtenu puisque les conditions de marché ont été sensiblement différentes dans les 23 dernières années par rapport aux dernières 11 années.
    Faisons maintenant un essai sur les 1000 derniers jours (c’est-à-dire depuis début 2006). Beaucoup plus étonnant encore : c’est toujours la moyenne mobile 245 jours qui arrive en tête avec cette fois-ci 11% de gain (à comparer avec –30% si l’on était resté positionné à l’achat pendant la période en question).
    Il faut savoir que la probabilité d’obtenir le même résultat dans les trois cas est de 8 chances sur un million. On peut donc difficilement parler de hasard.

    Ces tests s’avèrent donc plutôt concluants mais il faut examiner de plus près l’ensemble des résultats pour évaluer le risque attaché à cette méthode.

    Le grand intérêt de WinixPro, c’est qu’il vous donne l’intégralité des résultats (les 350 itérations pour chacune des périodes), sans quoi cette étude n’est pas possible.

    En examinant de près les résultats pour la période par exemple des derniers 3000 jours, plusieurs constatations s’imposent :
    - au-dessous de 80 jours, les résultats sont négatifs, sinon ils sont tout le temps positifs.
    - il y a une grande linéarité des résultats, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de «saut» entre deux résultats séparés de seulement un jour (par exemple, si vous aviez choisi 249 ou 251 jours pour la moyenne mobile au lieu de 250, vous ne seriez pas passés d’un gain de 111% à une perte de 30%). Cette remarque est très importante. En effet, elle signifie que le risque encouru en appliquant cette méthode apparaît faible.
    - la meilleure plage de paramétrage pour la moyenne mobile se situe entre 250 et 350 jours.

    En résumé, vous seriez tentés de déduire qu’acheter et vendre avec une moyenne mobile est une méthode assez sure même si elle n’offre qu’une rentabilité moyenne (mais n’est-ce pas lié ?), qu’il faut exclure des moyennes mobiles inférieures à 100 jours, qu’il faut de préférence travailler avec une moyenne mobile supérieure à 250 jours.
    Mais il vous faut d’abord confirmer ou infirmer ces résultats avec l’analyse des autres périodes, travailler sur d’autres valeurs que sur l’indice CAC 40, pour savoir si vous pouvez étendre ces conclusions à un échantillon plus large, faire des tests avec les ventes à découvert pour découvrir si les résultats sont sensiblement changés, etc.


    Est-ce que vous ne trouvez pas cette recherche passionnante, plus passionnante que d’appliquer bêtement des recettes ou des méthodes toutes faites ou encore de suivre des conseils donnés au kilomètre sans même savoir comment ils ont été élaborés ? ne vous laissez manipuler par personne, faites-vous une opinion et construisez votre conviction.

    Si cette démarche vous intéresse, alors rejoignez-nous et utilisez WinixPro, l’outil indépendant le plus puissant du marché.


    Voir les autres Billets de WINIX

    WinixPro V7

    Découverte
  • Boutons
  • Ecrans sons
  • Modele Kagi

    Films presentation
  • Tracé lignes
  • Bouton
    1. écrans
    2. valeurs
  • Ecrans
    1. présentation1
    2. présentation2
  • Appel valeurs
  • Modèle Kagi

    Visualiser les films WinixPro en Haute définition

    Demandez une documentation au :
    09 84 21 30 56

    winix@winix.fr

  • Page d'accueil  | Nos Produits | Visite guidee |Visite Active
    Copyright © 1996-2012 Winix Tous droits réservés
    Nombre de visites !